Culture et tradition

L'histoire a fait du Pays de Bitche un pays de traditions. Le Pays du Verre, Lemberg, Meisenthal et Saint-Louis-Lès-Bitche sont des communes dont le nom est attaché au verre et au cristal.

Le fleuron de cette industrie est incontestablement la Cristallerie de Saint-Louis, l'une des plus anciennes cristallerie de France.

 

Le cristal des rois

L'origine des cristalleries de Saint-Louis remonte en effet à plus de quatre siècles. C'est en 1586 qu'on a commencé à fabriquer du verre sur ce site. Devenue « Verrerie Royale » par privilège du Roi Louis XV en 1767, la manufacture se rendit célèbre en 1782 en mettant au point la première en Europe continentale, la fabrication d'un nouveau verre, le cristal dont la sonorité et l'éclat sont exceptionnels.

La pureté et l'éclat du cristal de Saint-Louis, la beauté classieuse et raffinée des décors, la maîtrise exceptionnelle du travail des verriers tailleurs soutiennent la réputation de cette illustre Maison. Le cristal de Saint-Louis fut le cristal des rois, il est aujourd'hui le cristal des connaisseurs.

Traditions et art verrier contemporain

Grâce à son Musée consacré au verre et au cristal, Meisenthal contribue sans conteste à la conservation d'un patrimoine culturel plusieurs fois centenaire. Dans cette commune où le travail du verre est une tradition, une verrerie a fonctionné de 1704 à 1969. C'est dans ces anciens bâtiments qu'est installé aujourd'hui, le Centre International d'Art Verrier qui assure la continuité de la culture technique de son territoire en croisant tradition et innovation (résidences d'artistes et designers, ateliers pour étudiants d'Ecoles d'Arts européennes, lignes éditoriales d'objets « made in Meisenthal », parutions…).

Tous les hivers, le CIAV rend hommage à la tradition locale et fabrique selon les rituels ancestraux devant un public toujours plus nombreux, les boules de Noël en verre.

Sur le même site, la Halle verrière, ancienne halle d'usine, est aujourd'hui dédiée à la création artistique et l'animation culturelle. Sa superficie de 3200 m2 et son immense volume permettent d'accueillir les manifestations culturelles les plus diverses et les plus ambitieuses.

Agriculture et techniques rurales

Le Pays de Bitche est plus qu'une entité géographique, c'est un espace de vie qui rassemble des hommes et des femmes au passé commun, qui ont su mettre en valeur leur patrimoine et faire renaître les traditions rurales.

Le canton de Volmunster a su préserver sa qualité de vie, fortement marquée par une tradition séculaire. La nature a apporté aux hommes pendant des siècles, travail et nourriture. Aujourd'hui encore, l'agriculture et l'élevage restent présents.

Cette tradition est mise en valeur par le site du Moulin d'Eschviller et sa grande roue à aube, belle et solide, qui a repris du service pour faire revivre l'histoire meunière de cette vallée. Elle entraîne au rythme de la Schwalb un mécanisme puis une lourde meule capable de broyer du grain pour faire de la farine.

A travers le musée à scier les planches, d'autres techniques d'actionnement de la roue à aube sont présentées au visiteur.

La visite de ce site ne peut pas se terminer sans faire un détour par le tout nouveau rucher pédagogique qui présente les secrets et étapes de fabrication du miel, la vie sociale des abeilles et leur rôle écologique.

La tradition est aussi respectée à Soucht, un petit village niché au cœur de magnifiques forêts où vient de s'ouvrir un musée contemporain, tout de bois vêtu. En passant sa porte, l'odeur d'épicéa mène le visiteur au cœur de l'atelier du sabotier où sont démontrées toutes les techniques de fabrication artisanales et mécaniques des « souliers » de nos aïeux.

Plus de 260 sortes de sabots utilisés autrefois en France et en Europe, vernis, sculptés, peints sont à découvrir. De vraies pièces de musées !